La correspondance maçonnique échangée entre 1786 et 1810 par Jean-Baptiste Willermoz et Claude-François Achard

Thèse de doctorat en Histoire, soutenue par Jacques Rondat, le 16-12-2016 à l’EPHE, sous la direction de Jean-Pierre Brach.

La correspondance maçonnique échangée entre 1786 et 1810 par Jean-Baptiste Willermoz et Claude-François Achard : thèmes ésotériques dans la constitution du Régime Ecossais Rectifié (avec édition de la correspondance)

Résumé

À partir de fonds d’archives, il s’est agi tout d’abord de rechercher, de transcrire et d’éditer la correspondance maçonnique entre Jean-Baptiste Willermoz, fondateur du Régime Écossais Rectifié à Lyon et Claude-François Achard, Vénérable Maître de la Triple Union de Marseille. On s’est intéressé aux échanges d’idées entre Willermoz et Achard et au discours du maçon lyonnais. Le but a été de mettre en évidence les principaux axes de la correspondance et notamment les thèmes ésotériques.

Le texte intégral de cette thèse n’est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l’établissement de soutenance.


Vous aimerez aussi...