Ah le maudit animal !

Article d’Annie Duprat, publié sur les Annales historiques de la Révolution française

Résumé

Partant du constat, bien documenté, du rôle important joué par les caricatures dans l’émergence d’une opinion publique, le présent article s’est attaché à saisir pourquoi tel ou tel animal avait été choisi, par tel ou tel camp et dans telle ou telle circonstance. Cet essai d’abécédaire animalier passe en revue quelques animaux-vedettes (cochon, autruche, grue, serpent, grenouille, écrevisse etc.) en les classant selon les factions qui ont produit ces images et les moments de leur circulation.

Dans le cadre de cet d’abécédaire, il est à noter que plusieurs animaux sont renvoyés à la franc-maçonnerie : des serpents, des singes, des aigles, des grenouilles, un âne et une vache, …

Pour en savoir plus, lire l’article complet


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Administrateur (17 septembre 2017). Ah le maudit animal ! Société française d'histoire des sociétés fraternelles. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u3ox


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search