La franc-maçonnerie et la notion de secret dans l’Angleterre du XXe siècle : de la Seconde Guerre mondiale aux années 2000

Thèse de doctorat en Études anglophones, soutenue par Amanda Brown-Peroy le 21-10-2016 à Bordeaux 3, sous la direction de Cécile Révauger.

Résumé

Les motivations de cette organisation ont toujours intrigué, voire dérangé, de nombreux observateurs extérieurs, pour des raisons qui allaient de pair avec l’époque : les questions religieuses ont toujours occupé une place prépondérante, au XVIIIe siècle comme de nos jours, bien que le débat se soit déplacé quelque peu. Une certaine incompréhension demeure toujours, alimentée par les francs-maçons eux-mêmes et la nature même de la fraternité, à savoir son aspect secret, ou du moins discret. Une constante qui est partagée à travers les siècles et les pays, et que les francs-maçons de toutes les grandes loges tentent de contrer, niant l’accusation selon laquelle la Franc-maçonnerie serait une « société secrète », admettant seulement le fait qu’elle est une société « avec des secrets ». La distinction étant ténue, elle est souvent perdue aux yeux des « profanes », c’est-à-dire des non-initiés, qui bien souvent portent un regard si ce n’est négatif, du moins prudent, sur cette association qui tait volontairement une partie de ses rites au public. On ne peut discuter de la nature secrète de la Franc-maçonnerie sans évoquer la contrepartie négative qu’elle soulève, à savoir « l’anti-maçonnisme » et la théorie du complot, apparu dès la fin du XVIIIe siècle, et régulièrement « ressuscité ». Nous étudierons plusieurs affaires soulignant ces accusations conspirationnistes, dont les médias, notamment durant la deuxième moitié du XXe siècle, se sont fait le relai. Cette étude abordera plusieurs grandes thématiques liées au secret : la place des femmes, la religion, la presse et les médias, la police et la justice, les enjeux de la Seconde Guerre Mondiale etc.



Citer ce billet
Administrateur (2016, 21 octobre). La franc-maçonnerie et la notion de secret dans l’Angleterre du XXe siècle : de la Seconde Guerre mondiale aux années 2000. Société française d'histoire des sociétés fraternelles. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u3ok

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search